sur

L’ambition était son moteur, un poème à découvrir

Suivez l’histoire d’un homme qui a changé ses mauvaises habitudes et a travaillé dur pour atteindre ses rêves grâce à sa détermination et sa volonté de fer.

Il était un homme d’ambition rare,
De compétences, d’expérience, une lumière dans le noir.
Mais des chaînes de mauvaises habitudes l’entravaient,
Chaque pas en avant, deux pas en arrière il faisait.

Mais l’espoir ne le quittait pas, dans ses yeux brillait,
Sachant qu’il devait se transformer, il a persévéré.
Décidé à briser ses chaînes, à son destin il s’est attaché,
Avec une volonté de fer, il s’est acharné.

Audacieux, clairvoyant, un chemin il traçait,
S’entourant de confiance, les négativités il chassait.
Apprenant, évoluant, jamais il ne s’arrêtait,
Mentor pour certains, disciple pour d’autres, son rôle il jouait.

Ses aspirations, par sa sagesse, il réalisait,
Malgré les obstacles, sa détermination le guidait.
Sur le sommet atteint, il ne se reposait pas,
Car pour lui, chaque jour était un nouveau combat.

Inspirant les autres, montrant la voie,
Il devenait un leader, un guide de choix.
Avec passion, ambition, ses rêves il suivait,
Et pour d’autres, de nouvelles routes il ouvrait.

Aujourd’hui, sa réussite il savoure, mais ne s’arrête pas là,
Car son cœur aspire toujours à ce qu’il ne voit pas.
Épreuves, défis, il sait qu’il en affrontera,
Mais avec ambition et détermination, il triomphera.

Une épopée d’un homme, ses rêves en éclaireur,
Des chaînes brisées, devenant un labeur.
Malgré ses entraves, vers le sommet il s’est levé,
Sa passion, son ambition, tout le monde l’a regardé.

Aujourd’hui, vers de nouveaux rêves, il s’envole,
Sa confiance, sa détermination, son éternelle boussole.

Qu'en pensez-vous ?

Victor M.

Écrit par Victor M.

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

comment utiliser l'art de la guerre pour développer une stratégie d'affaires gagnante

Comment utiliser l’art de la guerre pour développer une stratégie d’affaires gagnante

si vous ne travaillez pas vos rêves, quelqu'un vous embauchera pour travailler pour les siens.

Si vous ne travaillez pas vos rêves, quelqu’un vous embauchera pour travailler pour les siens.